Max Greze

Danseur de formation, sa rencontre le soufisme dans les années 80 va orienter son parcours artistique vers la musique turque et le luth saz. Il étudie pendant quinze ans auprès de plusieurs maîtres, (Talip Ozkan , Mehmet Erenler, Yavuz Top, Seref Tasliova, Asik Bayram Denizoglu) le répertoire instrumental et vocal des bardes traditionnels, la poésie populaire, classique et soufie. Après des années de séjours et de recherches en Turquie (bourse Lavoisier et allocations de recherche à l’lfea), il se consacre aujourd’hui à l’interprétation, la composition et l’improvisation au sein de différentes formations musicales: « Delsetane » « Katchy » « Cie Bismut » « Chekidjy » « Tyriaki ». « Mirele » (spectacle pour enfant). Qu’elle soit orientale, jazz, trans-disciplinaire ou classique, la musique devient à ses yeux une pièce de la mosaïque des arts, pouvant participer à l’élévation de l’individu et de la société.

Transmission orale et/ou sur partitions. Apprentissage des modes (ayak) et de l’improvisation au travers de la poésie profane et soufie, et des différentes structures rythmiques et arythmiques.

 


Contact:
collectif.yao@gmail.com ou en remplissant le formulaire ICI.
Fermer le menu